Lithium saison 1

LithiumPlusieurs personnes nous ont demandé quelle était la position de l’Association des Amis de la Baie d’Audierne concernant une éventuelle exploitation d’une carrière de lithium, au lieu dit Prat ar C’hastel. (Ce document complet a été diffusé par mail à l'ensemble des adhérents de l'association).

ORIGINE
Cette rumeur est partie des différents articles publiés dans les quotidiens locaux fin janvier. Ces articles de presse rappellent les informations connues et publiées en 1986 et 2018 dans deux rapports du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) faisant état, entre autres ressources minières potentielles à Prat ar C’hastel, de roches contenant du lithium.                                        
Ces articles qui évoquent la présence de lithium à Tréguennec et son exploitation, fait le buzz sur les réseaux sociaux. Cela a le mérite de révéler un fort attachement de la population en général à notre baie d’Audierne. 
Dans le même temps, début février, la secrétaire d’État Bérangère Abba déclare lors d’une visite sur le site, que les besoins en lithium« sont importants,(et que) la pression géostratégique est forte sur ce type de métaux ». 

LES FAITS
Renseignements pris auprès du Maire de Tréguennec, de la Communauté de Communes et du Conservatoire du Littoral, aucun nouveau projet de prospection et encore moins d’exploitation n’est en cours ou prévu. La France comme tous les pays du monde a de réels besoins en métaux rares comme le rappelait récemment la Ministre de la Transition écologique à la télévision. Toutefois, elle a précisé que les règles d’exploitation minière en matière d’environnement ne permettent pas de faire n’importe quoi, n’importe où.

QU'EN EST-IL A TREGUENNEC ?
L’exploitation éventuelle ne serait probablement pas rentable vu le volume de roche à traiter pour en extraire le lithium. Les exploitations à partir de saumures dans les différents pays du monde sont autrement plus simples et rentables (voir notre article sur le site www.aaba.fr, vous y trouverez les renseignements, les études du BRGM et les liens utiles pour vous informer).

À Prat ar C’hastel, nous sommes dans une zone Natura 2000 appartenant pour partie au Conservatoire du Littoral. Ces mêmes espaces viennent d’être labellisés Ramsar et sont en passe de devenir RNR (Réserve Naturelle Régionale). Enfin, notons également la présence d’un site préhistorique classé jouxtant l’ancienne carrière communale. Ces éléments portent à croire qu’un projet d’exploitation sur un tel site n’est que pure spéculation. 

Bien sûr, nous restons vigilants et défendons l’intégrité de notre littoral en le valorisant auprès du public mais ne gaspillons pas notre énergie tant que le danger n’est pas avéré et continuons à faire connaître les richesses naturelles de notre territoire, c’est le meilleur moyen de le protéger.

PETIT CLIN D'OEIL HISTORIQUE
En 1977, des études préliminaires  à l’implantation d’une centrale nucléaire en baie d’Audierne envisageaient trois possibilités de site : Tronoan, Saint-Vio ou Plogoff , le choix fut Plogoff ...
Le projet fut abandonné en 1982 après une lutte acharnée des habitants, avec le soutien de toute la Bretagne et bien au-delà. C’est pur hasard mais en 2022, pour le quarantième anniversaire de la victoire des habitants de Plogoff et en collaboration avec l’association « Plogoff mémoire d’une lutte », nous organisons une exposition photographique intitulée « Regards croisés » de différents photographes ayant suivi les événements. Cette expo fera partie de l’ensemble de celles qui seront proposées à la Maison de la Baie d’Audierne du 15 mai à la Toussaint 2022.

Une manière de faire réfléchir ceux qui voudrait même simplement penser à dénaturer la baie d’Audierne...

POUR EN SAVOIR PLUS :
l'article sur la carrière communale

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.