Invitation au voyage (Arte)

Journaliste et réalisatrice d’origine quimpéroise, Anne Loussouarn nous a proposé le 20 novembre, une balade à la découverte de quelques lieux emblématiques du Cheval d’orgueil, de Pouldreuzic et Plovan, des ruines de la chapelle de Languidou, au site de Penhors. A découvrir ou à redécouvir en replay sur Arte dans l'émission "Invitation au voyage" sous le titre "Pays Bigouden, la terre d’orgueil de Pierre-Jakez Hélias".

Baie d’Audierne du Pays bigouden au Cap-Sizun

Baie d'Audierne  du Pays bigouden au Cap-Sizun " est un livre qui fait suite à une brochure commandée par le Conservatoire du littoral il y a trente ans. Réactualisé et remis au goût du jour, Roland Chatain y fait le tour de la baie d'Audierne en 104 pages. Une édition à garder sous la main pour connaitre l'essentiel.

Ero Vili, le chantier de Tréguennec

La troisième édition du livre intitulé "Ero vili, le chantier de galets de Tréguennec" est maintenant disponible dans les points de vente dont la liste se trouve en bas de page. Une première édition, paru le 11 septembre 2019, avait été épuisé en moins d'un mois. La ré-édition, publiée dans la foulée, n'avait pas réussie à atteindre 2020. La troisième édition, commandée en début d'année, avait été bloquée par le confinement. Avec cette troisième édition, "Ero vili, le chantier de galets de Tréguennec"  atteindra les 1000 exemplaires.

La simple évidence de la beauté

Auteur/poète, éditrice, chanteuse, Brigitte Maillard a plusieurs cordes à son arc. Elle aime les gens, la nature, les paysages. Avec une affection particulière pour la baie d’Audierne, à tel point que cet espace emblématique de la Cornouaille (où la mer aborde le littoral avec fracas) est devenu pour elle le lieu d’une révélation.

Un passager dans la baie

L'écriture de Bernard Berrou est intimement accordée à son hameau de Penmarc'h en Finistère, à ses ombres demeurées indéfinissables, à sa mélancolie, à sa lumière pâle et grise, aux vents noirs et longs, aux rideaux de pluie qui hachent le paysage dunaire devant les grands horizons illimités de la mer occidentale. J'aime que ce que lui ont transmis ces aïeules « s'appelle la superstition pendant les Mois Noirs, l'esprit des légendes, le langage du vent et du silence, le goût de l'hiver, le cadastre intime d'un pays, la liberté des garennes, l'aventure des arbres et des chemins creux... (Alain-Gabriel Monot - extrait de la préface)

Contact


Adresse :
Les amis de la baie d'Audierne
Maison de la baie d'Audierne
65 St Vio
29720 Tréguennec