Carrière communale

LogoCarriereL'ancienne carrière communale de Tréguennec se résume actuellement une étendue d'eau saumâtre. Coincée entre les vestiges de l'usine à galets de Prat ar C'hastel et un secteur classé Monument historique, elle fait  régulièrement parler d'elle depuis quelques années en raison des résultats des sondages effectués lors des travaux de l’Inventaire minier BRGM dans les années 80. En effet, le sol-sous de Prat-ar-C'hastel recèle certains métaux rares actuellement très convoités, et sur cette vidéo de Tébéo TV, le passage de la secrétaire d'Etat à Tréguennec ne rassure pas... 

Comme la quasi totalité des carrières locales, celle de Tréguennec est initialement exploitée pour obtenir de la pierre cassée, principalement du granulat routier, sable, gravillons et graviers. Tromelin Carriere Treguennec MiniL'entrepreneur de l'époque dispose également d'une autorisation, accordée par les services de l'Etat, pour prélever de petits galets sur le cordon dunaire tout proche. Ces autorisations sont monnaies courantes à l'époque, pour du sable ou des petits galets utilisés comme matériaux de construction en local. 

LE FELSDPATH

Après la seconde guerre mondiale, la carrière est exploitée par la société Delhommeau et Raimbault pour le feldspath. Ce minéral, le plus abondant de l'écorce terrestre, est utilisé en céramique comme fondant dans la fabrication du verre ou des laines isolantes par ex. Il permet d'abaisser la température de fusion et améliore la dureté, la durabilité et la résistance à la corrosion chimique du produit final. A cette époque, Plusieurs trains de gravillons de feldpath quittent la gare de Pont-l'Abbé à destination de Limoges, à la Société des Kaolins et Pâtes Céramiques du Limousin. L'exploitation de la carrière est ensuite abandonnée.

REPRISE D'ACTIVITE

Une demande de reprise d'activité est déposée dans les 70. Elle sera rejetée car jugée peu sérieuse au vu de certains arguments peu convaincants quant à la réabilitation du site en fin d'exploitation (construction de complexe hotelier, carrière transformée en piscine etc). Ce rapport est rédigé par M. Jean-Claude Bodéré (SEPNB) en Janvier 1973.

Carrière communale de Tréguennec Photo : Roland ChatainLE SITE PREHISTORIQUE

Le site préhistorique de Prat-ar-Hastel jouxte la carrière côté haut en bordure de route. Il a été mis en valeur depuis quelques années grâce à des initiatives locales et son entretien est toujours assuré. Ce site a été occupé pendant les différentes périodes préhistoriques et à l'époque romaine, mais ce sont les constructions néolithiques qui lui donnent toute sa valeur car les vestiges de cette époque sont assez rares dans le Finistère. Le tumulus est situé à quelques mètres de la carrière. Il recouvre un dolmen à galerie aujourd'hui ruiné. Le long de la base, 8 coffres en pierres formés de 4 dalles verticales et recouverts de dalles brutes sont mis à jour. Ces coffres, classés monuments historiques, sont enfouis à 60 cm de profondeur. Ils referment tous des ossements

LES METAUX RARES

Le filon d’aplite de Tréguennec a fait l’objet de sondages dans le cadre des travaux de l’Inventaire minier BRGM. Les résultats obtenus permettent de conclure à l’existence d’un site de gros tonnage à faible teneur en Sn, Ta-Nb, Li, Be. Le potentiel économique d’un panneau kilométrique est de l’ordre de 5 400 t Sn, 1 500 t Ta, 1 300 t Nb, 2 400 t Be et 66 000 t Li2O alors que l’extension reconnue du filon aplitique est pluri-kilométrique. Les minéralisations de Tréguennec présentent de grandes similitudes avec celles d’Echassières (03) ; Ces deux gîtes de gros volume à basse teneur constituent actuellement la quasi totalité des ressources françaises en étain,lithium, tantale et béryllium...

Le rapport BRGM de 1985 concluait par ce paragraphe :
Les réserves très probables contenues dans les 8,5 millions de tonnes du minerai de Prat ar C'hastel sont de l'ordre de (...). Cependant, la mise en exploitation d'un tel gisement, serait subordonné à la valorisation et à l'utilisation locale ou régional du feldspath contenu dont les qualités sont conformes aux standards utilisés dans l'industrie céramique (ex. faïencerie de Quimper). 
S251357

Pour en savoir plus :
La découverte du lithium (Vidéo sur Youtube, 20 mn) avec un extrait de l'interview de Barbara Pompili à 15:30mn sur l'impact environnemental de l'extraction.
Le rapport de M. Bodéré (SEPNB) sur le projet de reprise d'exploitation de la carrière. Janvier 1973
Le rapport du BRGM (décembre 2018)
L'article du quotidien Ouest-France (2 février 2022)
L'article du quotidien Le Télégramme (Tréguennec, terre de lithium. Le Télégramme 24 janvier 2022)
L'interview du maire de Tréguennec (Le Télégramme 2 février 2022 )
Lithium bigouden : la secrétaire d’État ne rassure pas ( Le Télégramme 9 février 2022 ) 
Tébéo TV (14 Mo) une vidéo de 2 mn sur la venue de la secrétaire d'Etat à Tréguennec
L'avis du Délégué régional du Conservatoire du Littoral (Le Télégramme 17 février 2022)
Les Echos, interviews de Barbara Pompili au sujet du lithium français (Twitter 17 février 2022)

METAUX RARES, POURQUOI FAIRE ?

  • TANTALE (Ta) :
    Le tantale est utilisé pour la fabrication d'instruments chirurgicaux et d'implants car il ne réagit pas avec les fluides corporels. Il est particulièrement connu en électronique pour la fabrication de condensateurs dits «gouttes de tantale», ainsi appelés à cause de leur forme aisément reconnaissable et qui ont la capacité principale comparé à la taille.
  • LITHIUM (Li) :
    Il est essentiellement employé dans les alliages conducteurs de chaleur et dans les accumulateurs électriques. Le lithium est nécessaire à la fabrication des batteries lithium-ion de voitures électriques et hybrides actuelles. Le risque de pénurie, en l'état actuel des technologies, est important. Le cabinet Meridian International Research estimait en 2007 que les réserves ne suffiront pas même au remplacement initial du parc mondial de voitures, avant même que le recyclage du lithium puisse être pris en compte.
  •  ETAIN (Sn)
    L'étain est un métal gris-argent, malléable, moyennement ductile à température ambiante. Il est hautement cristallisé et la déformation d'une lame d'étain produit du bruit ; on dit que l'étain « crie » ou « pleure » (phénomène de maclage). Il résiste à la corrosion par l'eau de mer et l'eau douce, mais peut être attaqué par les acides forts.
  • NOBIUM (Nb)
    Le niobium est un agent d’alliage qui donne des propriétés uniques aux matériaux auxquels il est ajouté. L’ajout de niobium à l’acier lui procure deux avantages indéniables, tant au niveau économique qu’environnemental, puisqu’il permet à la fois d’augmenter sa résistance et de l’alléger. On l’utilise notamment pour l’industrie automobile, aéronautique et pétrochimique et la construction de pipelines, de ponts ou divers travaux.
  • BERYLLIUM (Be)
    Le béryllium est un métal dont l'utilisation industrielle est très répandue en raison de ses propriétés avantageuses comme la légèreté, un point de fusion élevé, une grande résistance mécanique, et une bonne conductivité électrique et thermique. De plus, c'est un métal non magnétique. Ses utilisations industrielles comprennent la fabrication de revêtements thermiques, de réacteurs nucléaires, de boucliers thermiques de fusées, d'organes de freinage, de tubes à rayons X et de prothèses dentaires. Cette liste n'est pas complète.

Sources : BRGM - SEPNB - Le Télégramme - Ouest-France - Wikipédia

Commentaires   

#4 RE: position officielle de l'association 26-02-2022 20:54
Bonjour,
La position officielle de l'association vis à vis de ce projet se trouve en page d'accueil, dans un article intitulé : Lithium saison 1.
Citer
#3 Lithium - Treguennec 19-02-2022 09:42
Bonjour,
Y a t'il une position officielle de l'association vis à vis de ce projet, et qu'elle est elle?
Merci d'avance de votre réponse.
Bertrand Cathala
Citer
#2 Gast ! 18-02-2022 17:44
Comment dire de telles énormités ? Restaurer Tréguennec et creuser des mines ! Détruire la vie rare et précieuse pour des batteries vite jetées à la poubelle (il n'y aura qu'à les enfouir dans la mine épuisée) et de quel intérêt (augmenter le parc de trotinettes et de drônes ?).
Quel mépris pour la population locale ! C'est inacceptable !
Citer
#1 Bon !! 08-02-2022 13:17
Au moins c'est clair et net. Il y a des métaux rares mais extraire 8 millions de tonnes de cailloux pour 66 Kt de lithium dans une zone sanctuarisée pour les besoins de véhicules électriques qui seront dépassés dans quelques années... même pas la peine d'essayer de commencer à y penser.
Citer

Contact


Adresse :
Les amis de la baie d'Audierne
Maison de la baie d'Audierne
65 St Vio
29720 Tréguennec

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.