Bretagne évolution du trait de cote

  • Catégorie : videos
  • Publication : lundi 13 novembre 2023 15:53
  • Affichages : 868

LogoOEBL'Observatoire de l'Environnement en Bretagne (OEB) a publié un article concernant les cordons de galets en Bretagne. Cet article, dont vous trouverez un extrait ci-dessous, permet d'appréhender l'histoire de ces formations, depuis leurs origines jusqu'à leur disparition, comme pour l'ero-vili en baie d'Audierne. À l'appui de l'extrait de cet article, une courte vidéo du Conseil Régional des Côtes d'Armor permet d'apprécier le recul du trait de côte dans l'ouest de la France, depuis les temps anciens jusqu'à aujourd'hui.

 D'OÙ VIENNENT LES GALETS  

Une part des galets d’aujourd’hui provient de roches situées à quelques dizaines de mètres sous l’eau sur le plateau continental breton, au large de la côte actuelle. Il y a 18 000 ans, le niveau de la mer se situait 120 m plus bas qu’aujourd’hui, et ces roches étaient à l’air libre ! Le climat de la Bretagne était de type périglaciaire : les roches étaient ainsi soumises au gel, les faisant exploser en une multitude de fragments anguleux. Le climat s’est réchauffé il y a 15 000 ans, et le niveau de la mer est remonté rapidement. Les vagues ont alors édifié les premiers cordons de galets à partir de ces fragments rocheux qui se sont émoussés progressivement. À mesure que le niveau marin s’est élevé, les cordons de galets ont reculé jusqu’à une position voisine de celle qu’ils ont désormais.

Depuis environ 3 000 ans, la remontée du niveau marin s’est fortement ralentie. Ce ne sont plus les roches du plateau continental qui fournissent les galets à la côte, mais les falaises taillées dans un sédiment meuble et très friable, appelé le Head, que l’on retrouve en abondance dans certains secteurs le long des côtes bretonnes. Actuellement, ces falaises sont les principales sources de matériel grossier pouvant alimenter les cordons de galets. S’y ajoute localement l’érosion de roches très tendres comme les schistes. Mais il semble qu’aujourd’hui, les falaises de Head ne se démantèlent plus aussi rapidement que par le passé. Aussi, les cordons de galets sont de moins en moins alimentés en sédiments. En conséquence, ils résistent plus difficilement aux assauts des tempêtes, reculent vers l’intérieur des terres et se fragilisent jusqu’à se rompre définitivement.

 UNE VIDÉO DE 50 SECONDES 

L'association

Permanences MBA
Nos statuts
Adhérer à l'association
Espace presse
Mentions légales
Lettre de diffusion
Horaires et dates d'ouverture :
du 8 mai au 14 sept  - Tous les jours de 14h à 19h
du 15 sept au 30 octobre - uniquement les WE de 14h à 18h
Entrée libre
tél 06 48 35 35 16

Contact


Adresse :
Les amis de la baie d'Audierne
Maison de la baie d'Audierne
65 St Vio
29720 Tréguennec